Comment ne pas écrire quelques mots sur les plages de Martinique? (cet article devait être très court... devait !)

J'imagine un peu le Coeur quand je pense à la carte de la Martinique. En effet, l'île se divise en 4 parties: Le Nord Caraïbe, le Sud Caraïbe, Le Nord Atlantique et enfin le Sud Atlantique. L' Aorte serait la seule Autoroute menant à FDF (Fort de France) et faisant environ 10 km et limitée à 90 KM/H. Chacun son imagination! (déformation pro ??).

La mer est une véritable richesse ici. Elle fait partie de son identité : Le Tourisme, la Pêche, La Tradition : comme les courses de Yoles (bateaux assez long avec une voile et de toutes les couleurs). C'est aussi l'image première qu'elle envoie, plages paradisiaques, Cocotiers, Palmiers... Mais toutes les plages ne sont pas comme ça!!! Il y a des plages où le sable est Noir, Gris (l'information est récente), Blond et Blanc.

Par exemple:

                La Côte Nord Caraîbe : Nous sommes obligés de passer par FDF, par une petite route qui mène nulle part (c'est vrai!) . Nous passons par des villages de pêcheurs authentiques : Le Carbet, Le Prêcheur et Saint Pierre. La route est sinueuse. En effet on est au pied de la Montagne Pelée : un volcan détruisant la capitale de l'époque : Saint Pierre par une terrible éruption en 1902 (un peu d'histoire ne fait pas de mal !). La route est belle, elle suit la mer de tout son looooong. Au bout d'une heure et demie on arrive à une impasse : MAIS QUELLE IMPASSE !!!

Plusieurs plages se succèdent, le sable y est noir (Volcanique). On croirait du charbon ! Le soleil sublime le tout : On dirait qu'il y a des millions de petits diamants qui sont éveillés par la chaleur de ses rayons. C'est magique! On est bien évidemment entourés de cocotiers et d'une fôret sauvage, on imaginerait presque TARZAN en STRING ! Les vagues sont belles mais il y a un fort courant. Le paradoxe c'est que malgrès ce sable Noir, l'eau est limpide, c'est drôle.

 

DSCN1061   DSCN1063

              La Côte Nord Atlantique : Elle est en cours de visite... L'extrême Nord nous mène à une impasse (elle aussi), la route est dans la savane PROFONDE, et on arrive dans un Bled perdu où l'Océan Atlantique est roi. Il fait étrangement penser aux villages Basques (AVIS à David et Delphine et Ben et Alicia). Pas de plages par contre mais vu sur l'île de la Dominique.

              La Côte Sud Caraïbe : Le côté Catamaran de mardi dernier ! Il y a de nombreuses plages. Elles sont belles, plûtot blondes et grises (le sable, tu l'a compris !). Il y en a une seule Noire (mais pas noire NOIRE). On a vue sur le Rocher du Diamant la plupart du temps ainsi que sur l'île de Sainte Lucie (quand il n'y a pas de nuages). Nous sommes le plus souvent sur ces plages là. L'Anse figuier est à 15 minutes de l'appart. avec du sable Blond/Blanc. On peut faire toute la côte en voiture: Zig Zag / et routes pentues à volonté mais pour un très joli spectacle !

DSCN1323

              La Côte Sud Atlantique: De belles surprises!  Le Robert est une jolie petite ville côtière. Elle a surtout SES ilets (ilet Madame/ Ilet Iguanes..). Le François aussi a ses propres ilets (baignoire de Joséphine: Hélène si tu me lis...). Qui dit ilets dit : FONDS BLANCS !!! MA-GNI-FI-QUE!! Evidemment plus de batterie dans l'appareil photo.................... C'est aussi de ce côté où se trouvent les Békés.

 

DSCN1238   DSCN1252 

C'est Sélim debout.

 

Définition : Les Békés sont les descendants des colons : "les "Blancs, chefs des eclaves " Noirs" à l'époque. Ils sont Antillais, et ont l'accent. Du coup, les antillais "Noirs" reconnaissent s'ils ont en face d' un Métro vivant depuis longtmps ici ou un Béké qui nait ici.  Ces derniers ne sont pas très appréciés car selon Thierry, c'est eux qui ont toutes les entreprises ici et forcent la VIE CHERE. On appelle donc la zone où ils vivent : " BEKELAND". C'est ici où se trouve par ailleurs le seul Hotel ***** (l'ancien Président Sarkozy y séjourne régulièrement).

Parfois j'ai l'impression que les Martiniquais (et peut-être quelques touristes) ne se rendent pas tout a fait compte de la richesse de leurs plages. Il n'y a que très peu d'entretien (sauf celle du Club med)..... Mais d'un autre côté, ne cherchez pas les familles martiniquaises le Week end, elles sont à la plage : enfants, parents, oncles et tantes se retrouvent pour un Barbecue party (sur la plage directement, pourquoi s'embêter ? PANI PWOBLEME ! ). On a même vu le montage express d'un beau tobogan sorti de nul part afin que les enfants s'amusent toute la journée à tomber au bord de la mer des Caraïbes... Par contre, sachez que les martiniquais ne savent pas, dans la majorité, nager : Un comble!!!

J'AIME: Quand on rentre de visite en fin d'après midi et que le soleil se couche tendrement sur la baie de FDF. Les phares sont visibles et les lumières s'illuminent. On entend alors les oiseaux détrônants nos cigales et je sens l'humidité des bois se faire sentir sur mon visage et mes bras... Un bonheur!

Comparaison avec la Guadeloupe (c'est ça l'être humain, on se sent toujours obligé de comparer...Pfff!): Même si j'y suis restée qu'une semaine (avec mes parents, Brigitte et GéGé), je me souviens des différences. Il me semble que les plages correspondent plus aux stéréotypes tant révées par les touristes en Guadeloupe... mais il n'y en a beaucoup moins qu'en Martinique. En Martinique les plages sont plus NATURES, entourées de Mornes (collines) sur lesquels poussent des arbres tropicaux à perte de vue. Il me semble également que Pointe à Pitre est une ville plus jolie que FDF. Mais peut être que j'idéalise ce premier voyage sous les tropiques ??!! Pour être sûre d'être la plus objective possible, je me sens obligés d'y retourner afin de te dire la vérité : C'est un devoir ! Du coup, c'est décidé, on prevoit ça rapidement. Après tout, on retourne bien plusieurs fois à Paris voir si la Tour Eiffel n'a pas pris une ride! Découverte pour Sélim et Vérité pour moi.... A suivre !