Notre arrivée dans le nord nous fait du bien. D'abord, on retrouve le côté French et surtout les supermarchés Français. Je suis toute émue de voir de grands rayons de vins "abordables", toute excitée de voir des produits frais et surtout vraiment euphorique de voir du fromage ! Bref, rien que la visite d'un supermarché me rend dingue... c'est dire ! Les autres petits plaisirs de la vie comme un lave linge (et le linge tout doux qui va avec) nous déclenche un petit sourire béa.

Saint Martin est une île coupée en deux parties : Française et Hollandaise. Alors d'un côté tu as les grands casinos Américains qui fleurissent les avenues, les grands hôtels avec des dizaines de blocs, les magasins de fringues de pacotille, de bijoux, d'or.... ça, c'est Hollandais!

Du côté Français, c'est plus raisonnable (niveau ambiance). On retrouve quand même les fringues hors de prix, la marina, une île déserte magnifique à faire... Mais c'est quand même une drôle d"identité cette île !

L'attraction favorite des touristes c'est de se mettre (côté Hollandais) proche de ce grand panneau "ATTENTION DANGER". Ce dernier rappelle que les avions passent très TRES (TROP ?) proche de la plage pour les attérissages. Ben oui, on est des visiteurs................ Alors on a fait pareil !

 

DSCN5401 Là c'est un petit avion privé. Quand ce sont des Charters comme Air France : L'adrénaline est garantie !

DSCN5436 La capitale côté Français : Marigot.

COLOMBIER BEACH (23) Saint Barth, les plages sauvages, l'eau turquoise et nos amis les bêtes (ici, une raie!).

2013-05-20 005 Quand on pense Saint Barth on ne pense pas immédiatement "Nature". Pourtant ici, il y a de merveilleux petits endroits.Ici, c'est une piscine naturelle. En fait, la mer (juste en fond) étant agitée, déverse un peu de ses vagues dans ce petit bassin naturel. Le tout est calme et magique! 


Saint Barth n'est pas vraiment une île accessible, ça on sait. Dommage, car c'est une île très paisible où on se sent bien. Tout est coquet, propre, les fenêtres des voitures restent ouvertes, les scooters sont sans anti-vols, les maisons restent ouvertes. La vie des bisounours quoi ! En plus de ça : c'est beau, pas de grosses bagnoles, pas bétonnée, cette île nous a beaucoup surpris. On retrouve les grandes boutiques de luxe et les nanas qui mettent des fringues à la plage que toi tu mettrais dans les grands galas... mais ça a le mérite de faire sourire !